Smotrich

Smotrich
Betsalel SMOUTÉRITCH

Betsalel SMOUTÉRITCH est natif du Golan, résidant de Kdoumim ; il a accompli son service militaire au commandement de la région centre ; marié à Revital et père de sept enfants.

 

Postes principaux :

 

Député du parti Habayit Hayehoudi à la 20ème Knesset, Vice-président de la Knesset et membre des commissions parlementaires des Finances et de l’Intérieur.

 

Ministre des Transports du 34ème Gouvernement d’Israël et membre du cabinet politique de la Défense.

 

Directeur des actions du mouvement "Regavim"

 

Betsalel SMOUTÉRITCH a débuté sa carrière parlementaire et politique en 2015, lorsqu’il a été élu député du parti Habayit Hayehoudi pour la 20ème Knesset. SMOUTÉRITCH était au 8ème rang de la liste Habayit Hayehoudi et était également Vice-président de la Knesset et membre des commissions parlementaires des Finances et de l’Intérieur.

 

En 2021, à l’approche des élections pour la 24ème Knesset quand il s’est avéré que ses partenaires du parti Yemina avaient l’intention de se séparer du camp national de droite pour se joindre aux partis de gauche et aux partis antisionistes, les chemins de SMOUTÉRITCH et de Yemina se sont séparés. Le président de la liste, SMOUTÉRITCH, a changé l’appellation de son parti par Hatsionout hadatit. A l’approche de l’année 2021, il a ouvert son parti au public par une démarche démocratique où il sera décidé qui sont les membres désignés du parti pour les élections à la Knesset.

 

L’ouverture des rangs a pour objectif de promouvoir l’unité et d’accroitre la contribution du public sioniste religieux au sein du camp national et de la droite idéologique.

 

Réalisations :

 

Lors de la 20ème Knesset, le député SMOUTÉRITCH détenait le record de propositions de lois. Il a réussi à faire passer pas moins de 14 lois. Une partie de ces lois sont de caractère social comme la Loi sur Sdeh Dov pour les habitants d’Eilat. Un amendement pour la Loi sur la Défense du consommateur et l’âge de retraite pour des parents endeuillés sur aux décès de leurs enfants. De même, des Lois pour renforcer le caractère juif, démocratique et sioniste de l’Etat d’Israël comme la Loi sur la régularisation (régularisation de la Hityashvout en Judée-Samarie), la Loi sur le Département de la Hityashvout. La Loi sur la déclaration de fortune des juges et des hauts fonctionnaires du service public, la Loi d’interdiction d’entrée en Israël pour les activistes de BDS ainsi que la Loi sur la transparence de dons provenant d’entités étatiques étrangères.

 

Pour le 34ème Gouvernement d’Israël, Betsalel SMOUTÉRITCH a été nommé ministre des transports et membre du cabinet restreint de la Défense.

 

SMOUTÉRITCH a été apprécié et félicité aussi bien par la droite que par la gauche pour ses initiatives en tant que Ministre des Transports. Il a modifié les priorités de ce ministère en menant une politique ayant pour objectif de diminuer les embouteillages sur les routes d’Israël et a pesé de tout son poids pour développer et promouvoir les transports publics. Entre autres des projets promus par lui : Netiv Plus (voie supplémentaire), Mahir laIr (rapide en ville), électrification accélérée du réseau ferroviaire etc. En outre, le ministre SMOUTÉRITCH a intégré les routes de Judée-Samarie dans la planification des projets de l’ensemble du pays. Ainsi, il a promu les axes routiers de Judée-Samarie et les as fait correspondre aux normes des routes de tout Israël.

 

En 2017, il a publié ses conceptions politiques par écrit :"Un seul espoir – programme pour vaincre". Ce programme a pour hypothèse que le terrorisme est motivé par l’espoir. L’espoir des Arabes à des réussites comme obtenir un Etat palestinien et ainsi affaiblir l’emprise israélienne sur Eretz Israël. Dans cette étudet, Smoutéritch analyse la conjoncture géopolitique et décrit dans le détail la manière la plus efficace et souhaitable pour accéder à la paix et à la coexistence en Israël.

Avant de se faire élire à la Knesset, Betsalel Smoutéritch a fondé le mouvement Regavim et était son directeur d’activités. Regavim est une organisation non parlementaire agissant pour une politique foncière sioniste. De même, Smoutéritch a été le directeur de la yeshiva supérieure de Kdoumim et a été parmi les fondateurs de l’Union des yeshivot supérieures.

Verified by MonsterInsights